Quels compléments alimentaires pour renforcer son système immunitaire ?

Reconstruire et renforcer le terrain avec des compléments alimentaires

Si, à un moment donné, le corps a besoin d’un coup de pouce extérieur, on peut avoir recours à diverses supplémentations naturelles contenant des vitamines, des minéraux, des extraits de plantes, ou des fruits et légumes déshydratés, permettent de renforcer l’efficacité du système immunitaire, de lutter contre les infections de l’hiver ou d’en alléger les symptômes.

Notre système immunitaire est composé de globules blancs, notamment les lymphocytes. Leur rôle est essentiel ! Ce sont eux qui défendent notre organisme contre les infections et les maladies. Pour que le système immunitaire fonctionne de manière optimale, il est important d’adopter une alimentation riche en vitamines antioxydantes. Ces vitamines vont activer la production des cellules du système immunitaire comme les lymphocytes B, T et les macrophages essentiels à la fabrication d’anticorps qui permettront de détruire les microbes ou les mauvaises bactéries.

Certains produits disponibles en ligne ou en pharmacie ont su démontrer des résultats prometteurs pour renforcer le système immunitaire chez les personnes généralement en bonne santé lors d’études cliniques. 

De nombreuses études portant sur les virus du rhume (qui sont dans la même famille que le coronavirus) et de la grippe (qui est une famille à part) permettent d’estimer quels sont les compléments qui sont le plus susceptibles d’aide

NB : Attention, pour les conditions particulières et femmes enceintes, consultez votre médecin avant de consommes des vitamines et minéraux synthétiques, préférez les solutions de source naturelle.

Pensez aux Omégas 🐟

 De nombreux travaux ont également mis en évidence une action anti-inflammatoire des oméga-3.  Les acides gras Oméga-3, notamment le DHA et l’EPA joue un rôle essentiel le système immunitaire, et en particulier ils limiteraient l’hyperactivité des lymphocytes T afin d’éviter les risques d’inflammation (ils empêcheraient les lymphocytes T, de faire preuve de zèle et d’endommager les tissus). De plus, ils amélioreraient la production de lymphocytes B (c’est-à-dire de globules blancs spécialisés dans la production d’anticorps) pour mieux lutter contre les infections. 

Où trouver les Omégas 3 dans l’alimentation ? 

On trouve des oméga-3 dans les poissons gras tels que le saumon, le thon ou la sardine. Encore mieux, pour éviter les excés de mercure ou toxicité dans les poissons d’aujourd’hui, vous pouvez vous procurez des Omégas de source végétale avec un mix de micro-algues, d’huiles de grenades, d’argousier, de graines de framboises, de carthame, de graines de tomates…

Faîtes le plein de vitamines!

Les carences en général figurent parmi les causes de l’affaiblissement du système immunitaire. Les vitamines et les minéraux sont des éléments indispensables à la croissance et au maintien de l’équilibre vital. Ils contribuent donc aussi à garder le système immunitaire en bon état. 

 La vitamine C

Puisqu’elle n’est pas synthétisée par l’organisme, elle doit être apportée par l’alimentation ou par une supplémentation naturelle.

La vitamine C est un puissant antioxydant qui permet de lutter contre les radicaux libres, limiter l’oxydation des cellules immunitaires mais aussi de stimuler le système immunitaire. Elle est indispensable au renouvellement des globules blancs. De plus elle favorise l’absorption du fer.  

La vitamine C permet de réduire les symptômes des rhumes, uniquement si vous en prenez 1) régulièrement et 2) avant de tomber malade : étude 1 (une méta-analyse de 9 études), étude 2 (une méta-analyse de 29 études portant sur 11 306 personnes), étude 3étude 4

Le corps n’est pas capable de la produire ni de la stocker. Nous devons donc veiller à en assurer un apport journalier suffisant.

Où trouver la vitamine C dans l’alimentation ?  

Dans les légumes crus (choux, poivrons,…), les fruits crus comme les agrumes (citron,…), les fruits exotiques (goyave…) ou les fruits rouges (cassis, acérola…)…

La vitamine D ☀️

Elle est essentielle à la santé des os et à notre immunité. L’exposition au soleil favorise la production de vitamine D qui contribue aussi au bon fonctionnement normal de notre système immunitaire. Durant la période d’octobre à avril, on pourra compléter ses besoins en vitamines grâce à un traitement complémentaire. En effet, durant les mois d’hiver, lorsque la synthèse de vitamine D est naturellement réduite en raison du raccourcissement des jours, les infections aiguës des voies respiratoires inférieures sont plus fréquentes. Une supplémentation en vitamine D semble réduire ces maladies. Elle est connue pour activer les globules blancs (lymphocytes T) nécessaires pour fabriquer des anticorps et détruire les microbes. 

La vitamine D peut aider à prévenir les infections respiratoires, en particulier pour les gens qui restent beaucoup en intérieur et qui ne reçoivent pas beaucoup de soleil naturel (ce qui va être la situation de beaucoup de personnes en quarantaine) : étude 1 (une méta-analyse de 25 études portant sur 11 321 personnes), étude 2étude 3

Où trouver la vitamine D dans l’alimentation ? 

Dans les poissons gras comme le foie de morue et son huile, le maquereau, les sardines, le hareng, les anchois… Et pour une meilleure assimilation de la vitamine D, une exposition au soleil 15 min par jour des deux bras et du visage permet de fixer la vitamine D.

La vitamine A 

La vitamine A participe à la bonne santé de la peau, des tissus du système digestif et du système respiratoire.Elle stimule la prolifération des globules blancs, et la production d’anticorps par les lymphocytes. Elle est aussi essentielle à la fonction barrière de la muqueuse intestinale. 

Où trouver la vitamine A dans l’alimentation ?  

Dans les abats, la carotte, la patate douce, la citrouille, les épinards, le potiron, les choux…. 

La vitamine E

La vitamine E désigne un groupe de molécules appelées les alpha-tocophérols. Ceux-ci sont naturellement présents dans l’alimentation, comme dans les graines de tournesol ou des huiles végétales. Des études ont montré que la vitamine E compense la perte de réponse immunitaire due au vieillissement en stimulant la production de globules blancs et son intérêt dans la lutte contre les infections respiratoires.

Où trouver la vitamine E dans l’alimentation ? 

Dans les huiles de noisettes, les noix, les céréales…

Pensez aux minéraux et oligo-éléments!

Le zinc 🧠

Le zinc est un oligo-élément, c’est-à-dire qu’on ne le trouve qu’à l’état de traces dans l’organisme. Il joue un rôle important dans la croissance, la réponse immunitaire, les fonctions neurologiques et reproductives. Mais ce n’est pas tout, le zinc est un petit « + » niveau beauté : il améliore l’état de la peau et des cheveux.

Le zinc joue un rôle important dans l’immunité : un déficit en zinc provoquerait un dérèglement de la réponse immunitaire et un phénomène d’inflammation. Le zinc est en effet un minéral clé pour lutter contre les infections. Il protège les membranes cellulaires des infections par les agents microbiens. Il est directement impliqué dans le bon fonctionnement du thymus, l’organe à l’origine de la production des globules blancs et des anticorps.

Même une légère carence en zinc a un effet important sur plusieurs aspects des fonctions immunitaires chez l’humain. Le zinc s’épuise chaque jour lors de la détoxification des métaux et autres toxines, vous ne voulez donc pas vous épuiser. Les niveaux sanguins sont parfois nécessaires pour voir où vous êtes.

Où trouver le zinc dans l’alimentation ? 

Dans les viandes blanches et rouges, les poissons, les fruits de mer, les crustacés, les œufs, la volaille, le fromage… 

Le magnésium  💤

Le magnésium est un minéral essentiel au bon fonctionnement de l’organisme humain. Il améliore la qualité du sommeil, réduit la fatigue et le stress. Qui dit plus d’énergie, dit meilleure résistance aux maladies, en contribuant à la stimulation de la production des globules blancs.

Où trouver le magnésium dans l’alimentation ? 

On peut retrouver du magnésium dans les légumineuses, les oléagineux, les fruits secs, les légumes secs, les graines, les noix, les légumes à feuilles vert foncé, les germes de céréales ou encore la levure de bière. 

Le fer  

Le fer va améliorer les défenses immunitaires. C’est un élément vital pour le bon fonctionnement de l’organisme : il va transporter l’oxygène dans le corps, participer à la formation des globules rouges et à la régénération des lymphocytes. Les carences en fer touchent principalement les femmes et les enfants. 

Où trouver le fer dans l’alimentation ? 

Le fer d’original animal : Dans la viande (en particulier la viande rouge), le boudin noir, les abats comme le foie, les fruits de mer, le poisson, les moules… (Taux d’absorption du fer héminique (d’origine animale) : 20/30 %)

Le fer d’origine végétal : Dans les légumes secs, les algues… Seulement, il s’agit de fer non-héminique, c’est à dire moins bien absorbé par l‘organisme que celui d’origine animale. Pour améliorer son absorption, misez sur la vitamine C au même repas : celle-ci améliore l’absorption du fer présent dans les végétaux. (Taux d’absorption du fer non héminique (d’origine végétale) : 2/5 %

Le sélénium 

Le sélénium contribue au fonctionnement normal du système immunitaire puisqu’il travaille avec la vitamine C à la régénération des cellules (globules blancs) du système immunitaire. Il permet également de moduler les réactions inflammatoires et immunitaires. 

Où trouver le sélénium dans l’alimentation ?

Les noix du Brésil, les fruits de mer, le poisson, l’emmental, le jambon cuit ou les champignons de Paris. 

Le mythe des vitamines isolées ou synthétiques

Comprendre la différence entre les bénéfices apportées par les vitamines isolées et les vitamines naturellement contenues dans les fruits et légumes…

Des vitamines isolées synthétiques ?  


Voici ci-contre une étude comparative entre l’apport antioxydant d’une demi pomme avec ou sans peau et la vitamine C issue de vitamine C isolée.

On constate ici l’importance des milliers de substances végétales secondaires contenues dans la pomme.
Diverses recherches ont par ailleurs démontré les problème d’assimilation et risque d’hypervitaminose »l’abus de vitamines synthétiques peut raccourcir la vie »

Quelle est la solution optimale ?

Sachant tout cela, quelle est la solution optimale ?

Avec les vitamines, les phytonutriments, jouent un rôle clé dans la santé du système immunitaire. Il est important de comprendre ici que ce dont l’organisme a besoin ce n’est pas seulement des vitamines ou minéraux isolées mais tous les constituants des fruits et légumes, c’est à dire les vitamines, minéraux ms aussi tous les phytonutriments et substances végétales secondaires contenues dans les fruits et légumes.

Les phytonutriments, que l’on trouve dans les légumes et les fruits, réduisent le stress oxydatif capable de diminuer la réponse immunitaire face aux maladies. Certains phytonutriments ont déjà montré leur capacité à réduire le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires, à lutter contre l’inflammation, à réduire la pression artérielle et à stimuler l’ensemble du système immunitaire.

Or, dans les vitamines classiques, nous n’avons pas tout cet orchestre offert par nos fruits et légumes. Quelle solution ?

Émission allemande « Monde et Merveilles » traduite en français :
« Les mensonges alimentaires – Vous ne savez pas ce que vous mangez »

Contrairement aux vitamines synthétiques ou isolées, Les vitamines naturelles cependant sont parfaitement inoffensives et ceci quelque soit le dosage, car elles agissent conjointement avec les substances végétales secondaires (anti-oxydants, protecteurs de cellules, anti-inflammatoires, renforcement du système immunitaire,…) 

Notre corps a besoin de vitamines mais aussi de substances végétales secondaires contenus dans les fruits et légumes. 

Voici un lien vers les compléments naturels cités dans cette vidéo :  Concentrés de fruits, légumes et baies totalement naturels et dépourvus de toutes traces de pesticides et dont l’efficacité a été prouvée par 38 études scientifiques indépendantes (aussi pour les enfants).

Quelles sont les solutions nutritionnelles naturelles pour optimiser son immunité ?

Comment apporter à mon corps, les micronutriments essentiels naturellement ?

Comment compenser le fait que je ne mange pas assez de fruits et légumes ou que la qualité nutritive des fruits et légumes d’aujourd’hui soit bien plus basse ?

Les nutritionnistes recommandent de manger un maximum de fruits et légumes chaque jour, en grande quantité, si possible bio ou même organique.

Quand votre rythme effréné ne vous permet pas de préparer et consommer autant de fruits et légumes frais que vous le souhaiteriez, il faut trouver des solutions pour apporter un apport minimal de micronutriments pour notre corps.

Comment combler le fossé entre ce que l’on mange chaque jour, et nos besoins essentiels? 

Comment combler les carences et apporter à notre organisme tout ce dont il a besoin chaque jour pour protéger nos cellules contre les agressions extérieures. Nous avons longtemps cherché une solution.

Choisissez des compléments alimentaires naturels, complets et de qualité

L’idéal est de trouver un mix de 10 fruits, 10 légumes et 10 baies sous forme déshydratés qui apportent à notre organisme tout cet orchestre de vitamines, minéraux, mais aussi substances végétales secondaires, pour notre organisme, chaque jour.

Notre recommandation :

Une forme naturelle d’avoir des vitamines A,C, E minéraux et substances végétales secondaires est de tout simplement manger un maximum de fruits et légumes avec un régime méditerranéan notamment!! Pour compléter votre alimentation, plutôt que des vitamines synthétiques, il existe aussi des compléments de concentrés de 30 légumes, fruits et également baies antioxydantes purs et dont on a simplement enlevé l’eau, une manière plus naturelle, simple et intelligente de compléter son alimentation.

– Le Trio J+ Premium aide à supplémenter votre alimentation avec des vitamines A et C qui contribue au fonctionnement normal du système immunitaire.
– La boisson énergisante J+ Uplift contient de la vitamine B6 et de l’acide folique qui contribue au fonctionnement normal du système immunitaire et des vitamines B3 et B5 qui contribuent à un métabolisme énergétique normal.

  • MIX DE FRUITS – Commencez à prendre 1 à 3 capsules rouges supplémentaires J+ toutes les heures (la version moderne de la vitamine C, J+ contient de la vitamine C plus toute la famille des bioflavonoïdes, ce qui permet à la vitamine C de mieux fonctionner).
  • MIX DE BAIES – Prendre 2 à 4 par jour jusqu’à 8 par jour. Les myrtilles, les baies de sureau et d’autres baies pourpres foncées ont des effets anti-grippe et antiviraux, tout en étant de puissants antioxydants.
  • MIX DE LÉGUMES – Augmentez vos capsules vertes quotidiennes de 2 à 4 par jour, jusqu’à un maximum de 8 par jour également. Les prendre en doses fractionnées, avec de la nourriture (y compris de la graisse), maximisera l’absorption.

Cela comprend une puissante combinaison de nutriments clés qui fournissent un soutien pour les défis immunitaires, dont les vitamines A et C, la B12 et le zinc. 

Recevez 4 mois de Nutrition livrés directement chez vous, informations additionnelles via le bouton ci-dessous:

*Version offerte pour les enfants de 4 à 21 ans

« QUE TON ALIMENT SOIT TA SEULE MÉDECINE »

– Hippocrate

Cette citation d’Hippocrate est  mondialement connue. Celui que l’on nomme le père de la médecine, croyait dur comme fer que de notre alimentation dépend l’essentiel de notre santé. Et il avait parfaitement raison!  PRÉFÉREZ LE NATUREL!

Aucun produit en lui-même n'a vocation à diagnostiquer, traiter, soigner ou prévenir les maladies. 
Si vous êtes malade, parlez-en à votre médecin.

Offert !

Contactez-nous pour bénéficier d'un

BILAN nutrition en ligne gratuit!

Bilan et contact individualisé avec un de nos coachs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Retour haut de page
Share via
Copy link